Les bijoux en végétal

Rémi PeloilleNon classéLaisser un commentaire

L’ivoire végétal

Non commun; Tagua où ivoire végétal
Non scientifique; Phytelephas macrocarpa
Famille ; Arecacées
Étymologie: phyton =plante
Elephas = éléphant

L’ivoire végétal est l’albumen du fruit du palmier à ivoire (les espèces du genre phytelephas) qui pousse dans des forêts denses et ombragées, au flanc des vallées, entre 300 et 1 200 mètres d’altitude. On le trouve au cœur de la forêt amazonienne en Equateur, en Colombie, au Pérou, et dans d’autres pays du monde où il a été introduit. Lorsque les fleurs s’épanouissent, elles dégagent un parfum suave qui embaume toute la contrée. Avant de mûrir, le fruit de ces palmiers contient un lait sucré que les Indiens apprécient. Puis cet albumen se durcit pour devenir l’ivoire végétal, que l’on nomme Tagua, Corozo ou plus communément appelé yarina par les amérindiens.

Nom commun : Capim dourado ou Or végétal
Nom scientifique: Syngonanthus nitens
Famille: Eriocaulaceae
Origine: Brésil.

Considéré comme « l’Or Végétal », le capim dourado est une espèce de fleur blanche à longue tige dorée, que l’on ne trouve que dans un seul endroit au monde : le Jalapao, une région du nord du Brésil.
Des objets de toute beauté sont réalisés dans cette matière durable et écologique.
Pendant la récolte, les tiges sont prélevées sans les racines, dans un souci d’assurer le renouvellement naturel, et le cycle de la vie de la plante. Grâce a l’habilité et a la créativité des artisans elle est principalement utilisée pour la confection d’objets de décoration et d’accessoires de mode par les communautés de cette région.
Les récoltants et artisans se sont organisés en coopératives, structurant leur vie économique en devenant la principale ressource de cette région.
Compte tenu de l’habilité des artisans et de l’exclusivité de la plante, c’est une véritable perle naturelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *